Vitraux

1956 : Église Notre-Dame-en-Saint-Melaine, Rennes (Ille-et-Vilaine), verrière du chœur (9 x 4 m), verre et plomb, ateliers Jean Barillet.
1957 : Église Saint-Martin, Brest (Nord Finistère), quatre vitraux pour le baptistère (3,20 x 0,85 m), verre et plomb, ateliers Jean Barillet.
1957 : Église du Sacré-Cœur d’Audincourt (Doubs), seize vitraux pour la crypte (0,75 x 1,25 m, dalle de verre, ateliers Jean Barillet.
1958 : Chapelle Notre-Dame de la Paix, Le Pouldu (Finistère), en collaboration avec Manessier, trois vitraux, verres et plomb, ateliers Jean Barillet.
1961 : Église Saint-Martin, Brest (Finistère), sept vitraux pour le chœur (4 x 1,10 m), verre et plomb, ateliers Jean Barillet.
1962 : Couvent des Carmes, Villa de la Réunion (5 avenue de la Réunion, Paris XVIe), en collaboration avec Willy Anthoons, Elvire Jan, Alfred Manessier et Hans Seiler, un vitrail, verre et plomb, ateliers Bernard Allain.
1962 : Église de Saint-Servan-sur-Oust (Morbihan), en collaboration avec Bertholle et Elvire Jan, quatre vitraux pour le transept (1,85 x 0,95 m et 3,20 x 1,40 m), verre et plomb, ateliers Bernard Allain.
1964 : Chapelle du Couvent de la Retraite, Rennes (54, rue Saint-Hélier), un vitrail (2,15 x 1,98 m), verre et plomb, ateliers Bernard Allain.
1966 : Église de Vercel (Doubs), deux vitraux pour le chœur (4 x 1,65 m), verre et plomb, ateliers Bernard Allain.
1966 : Église Saint-Louis, Besançon, Doubs, architecte Rémy Le Caisne, aménagement en collaboration avec l’architecte de la chapelle de semaine (autel, un vitrail), structures du dôme éclairant le maître-autel, baptistère-fontaine, trois vitraux pour la nef et deux oculi en façade, verre et plomb, ateliers Bernard Allain.
1968-1971 : Cathédrale Saint-Vincent, Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), ensemble de vitraux pour le chœur, rosace et galerie (6,50 x 9,50 m), trois lancettes et huit vitraux latéraux, ensemble des vitraux pour le déambulatoire et le transept, verre et plomb (500 m2), ateliers Bernard Allain.
1978-1988 : Cathédrale de Nantes (Loire-Atlantique), vingt-neuf vitraux pour le chœur et le déambulatoire, trois vitraux pour une chapelle du déambulatoire, verre et plomb (500 m2), ateliers Le Chevallier.
1982 : Église de Valréas (Vaucluse), trois vitraux, verre et plomb, ateliers Le Chevallier.
1985 : Chapelle Saint Joseph de l’Église de Notre-Dame de l’Épine, Berlens (Suisse), deux vitraux, verre et plomb.
1985-1987 : Cathédrale Saint-Dié de Saint-Dié-des-Vosges (Vosges), quatre vitraux, bras sud du transept, verre et plomb, ateliers Le Chevallier.

 

Mosaïques

1966 : mosaïque (3,60 x 8,50 m), Lycée français de Bruxelles, atelier Silvestri.
1972 : Lycée d’Uckange (Moselle), réalisation Anne et François Le Moal.

 

Décorations murales

1937 : participation à la décoration du pavillon des Chemins de fer (Félix Aublet, Roger Bissière et Robert Delaunay), Exposition internationale des Arts et Techniques de Paris.
1937 : Pavillon des auberges de jeunesse (annexe Kellerman), en collaboration avec Jean Bazaine.
1939 : peinture murale pour l’école d’Eaubonne.
1939 : plafond de 1 400 m2 du pavillon français à l’exposition universelle de New York (Paul Herbé et Bernard Zehrfuss, architectes), en collaboration avec Bertholle et Zelman.
1945 : Centre d’accueil des prisonniers et rapatriés de Thionville (architecte Édouard Albert), en collaboration avec Manessier et Singier.
1949 : participation à l’exposition du Centenaire du timbre poste, Paris, Grand-Palais (Vivien et Lex architectes).
1950-1953 : restauration intérieure des églises de Maîche et de Vercel (Doubs).
1972 : peinture sur formica pour un Boeing 747 de la compagnie Air France.

 

Tapisseries

1946 : La Cueillette des fruits (1,80 x 2,20 m), atelier Rivière des Borderies, Felletin, Aubusson.
1947 : Les Pins, maquette pour les ateliers d’Aubusson.
1947 : Objets sur une table, maquette pour les ateliers d’Aubusson.
1948 : Rideau de Scène du Studio des Champs-Élysées, Paris.
1950 : La Comédie (2,50 x 1,80 m), ateliers Plasse Le Caisne, Mobilier national.
1950 : La Tragédie (2,50 x 1,80 m), ateliers Plasse Le Caisne, Mobilier national.
1951 : La Forêt (1,60 x 2,10 m), ateliers Plasse Le Caisne.
1952 : Le Golfe du Morbihan (1,88 x 2,25), ateliers d’Aubusson.
1953 : Les Arbres, ateliers Plasse Le Caisne.
1962 : Espaces (2,20 x 2,50 m), ateliers Plasse Le Caisne.
1965 : Tapisserie (7,40 x 2,40 m) pour le chœur de l’église Notre-Dame, Rennes, ateliers Plasse Le Caisne.
1988 : Tapisserie (3,40 x 3,60 m), réalisation Christine Giraudon Plasse Le Caisne.

 

Décors et costumes de théâtre

1939 : Le Buveur émerveillé, comédie de Nino Franck d’après Holberg, Théâtre des Quatre-Saisons (tournée en Bourgogne).
1941 : L’Étoile de Séville, adaptation d’Albert Ollivier d’après Lope de Vega, Théâtre des Quatre-Saisons (Maurice Jacquemont), Les Célestins, Lyon, 1941 ; Studio des Champs-Élysées, Paris, 1943.
1941 : Jeanne d’Arc, de Pierre Schaeffer et Pierre Barbier, Jeune France, Lyon.
1942 : Charlotte Corday, de Drieu La Rochelle, Théâtre des Quatre-Saisons, Les Célestins, Lyon.
1945 : Les Gueux au Paradis, adaptation d’André Obey d’après Gaston-Marie Martens, Studio des Champs-Élysées, Paris.
1950 : Le Chapeau de paille d’Italie, d’Eugène Labiche, Centre dramatique de l’Ouest, Rennes.
1951 : Noces de sang, de Federico Garcia Lorca, Studio des Champs-Élysées, Paris.
1952 : Intermezzo, de Jean Giraudoux, Centre dramatique de l’Ouest, Rennes.
1955 : L’Annonce faite à Marie, de Paul Claudel, Comédie de Saint-Étienne (Jean Dasté).
1956 : Les Frères Karamazov, adaptation de Jacques Copeau d’après Dostoïevski, Comédie de Saint-Étienne.
1957 : Le Miracle de Notre-Dame, Comédie de Saint-Étienne.
1958 : La vie est un songe, de Calderon, Comédie de Saint-Étienne.